facebook

Les influenceurs

lettre   n°53

Il y a un fonctionnement bien ancré dans les habitudes qui consiste à attendre la pathologie (petite, moyenne ou grande) pour entrer dans une démarche de s’occuper de soi !

C’est un signal déclencheur, pense-t-on ...

Alors que dans la réalité c’est déjà « bien tard» pour s’en occuper.

Il va falloir vivre les effets de cette pathologie déclarée dans le physique.

Et au mieux, si on peut, on va se donner les moyens de remonter jusqu’à la causalité pour que le bon fonctionnement du corps soit retrouvé au plus vite.

L’inscription de la cause dans les corps subtils remonte quelquefois à fort longtemps jusqu’au jour où cela apparait dans le corps physique à l’occasion d’un choc, d’un évènement, par exemple.

Vous connaissez peut-être  :  

Le mal au genou qui a son origine dans la "mauvaise forme du foie" qui lui-même est mis en difficulté par une émotion de colère entretenue qui tient sa racine d’un vécu très ancien transgénérationnel,  …
C'est un exemple pour comprendre comment tout s'enchaîne.
 

Le même scénario se déroule lorsque surviennent les difficultés, les soucis, les ennuis, les malchances, les ratés, les erreurs, ….

 

Le nouvel état d’esprit à cultiver

pour la préservation de l’état d’être en santé et le maintien de sa bonne situation de vie

Le principe

On cultive l’état d’esprit que chaque jour offre la possibilité de remettre dans l’équilibre, de renforcer quelque chose de soi-même.
Fini d’attendre l’épreuve pour se mettre en action de faire quelque chose pour soi-même.
 
En désamorçant au fur et à mesure les éléments influenceurs qui se présentent ceux-ci n’ont pas le temps de s’installer et leurs impacts d’emmener dans un énième fonctionnement néfaste et dispersant pour :
- Notre évolution de vie.
- La ligne de conduite à tenir que nous nous étions fixés.
- les projets commencés dans lesquels nous n’avons plus le courage de continuer car trop d’adversités.
 

Les influençeurs, de quelle nature sont-ils ?

Lorsqu’ils apparaissent dans notre vie c’est juste l’extériorisation d’états intérieurs non conscients qui existaient.

Les émotions : il y en a une très grande palette, pas une seule n’est à entretenir dans son univers c'est-à-dire le corps, l’âme et l’esprit.

Les pollutions : elles sont très nombreuses, tant dans leur forme, leur destination, leur intention.

Les avis collectifs : une masse de gens adhèrent à une opinion qui devient très puissante au point de former une bulle qui ne cherche qu’à inclure encore plus de gens indécis, inconscients, faibles.

Les rumeurs : de toute époque elles sont connues pour leur vitesse de destruction.

Les fausses informations intentionnelles : le cerveau l’enregistre, ensuite qu’en faire ?

L’oublier ?  C’est inscrit en tant que mémoire. Ce n’est pas du tout annulé.

 

Les influences qui deviennent nos influençeurs internes sont des fréquences

Peut importe leurs origines il ne faut pas leur laisser le temps de se déployer en soi car ils ont tôt fait d’attirer d’autres évènements de même acabit c'est-à-dire de même fréquences.

D’où les expressions populaires :

Il les attire tous (les ennuis).

Il n’en rate pas une ! (les bêtises)

Qui se ressemble, s’assemble (c’est bien connu)

La spirale ainsi amorcée est difficile à stopper rapidement et sans dommage si on laisse traîner.

 

La solution est vibratoire

Chaque type d’influence à une fréquence précise.

En changeant sa fréquence personnelle qui pour un moment, qui peut aller d’une seconde à des décennies, a été celle d’un ou de plusieurs types d’influences, nous sortons de cette manipulation immédiatement.

Le travail suivant est de se maintenir à un niveau vibratoire suffisamment élevé pour ne pas retrouver les anciens « faux amis ».

La prévention prend tout son sens.

 

Les couleurs agissent sous forme de fréquences c’est donc le moyen le plus rapide d’interagir sur ces influenceurs internes.

 

 Dans cette époque où nous assistons à des déploiements rapides et de grande envergure de multiples influences, il fallait des réponses vibratoires fortes pour la préservation de la vie.

Pour que la proposition soit valable en termes de vibrations une attention toute particulière est donnée aux qualités des couleurs constituant les programmes des appareils Luminux ainsi que l'élément (le projecteur) qui les diffusent.

 

Auteurs : Iris-Viviane & Jean-Claude Nobis- Reprodution du texte non autorisée ©

E-mail